Business Developers pour Innovant Meeting, ils ont découvert l’esprit Start-Up

17/09/2019

Lorenzo Bini et Martin Silva, tous deux stagiaires pendant 6 mois en tant que « Business Developer » au sein de la start-up Innovant Meeting à Lyon, nous plonge dans un quotidien où chaque jour est un nouveau challenge. Dans un contexte de première levée de fonds, ils ont su faire preuve d’adaptation, de persuasion et de dynamisme pour mener à bien leurs missions quotidiennes.

Martin Silva, 24 ans et originaire de Colombie où il a passé toute son enfance et est arrivé en France il y a 8 ans. Diplômé d’une Licence en Ingénierie et Management de la santé, il intègre l’IDRAC Business School, Campus Lyon, en 2018 en 4e année de Programme Grande Ecole. Lorenzo Bini, quant à lui né sur les terres italiennes et âgé de 21 ans, est diplômé d’une licence en Droit. Il y a un an, il décide de faire une année de césure pour développer son expérience professionnelle en tant que commercial. Il en profita également pour passer les concours d’Ecole de Commerce, ce qui lui permettra d’intégrer l’EM Lyon en septembre prochain. Les deux étudiants se lancent alors dans l’aventure Innovant Meeting en janvier 2019 en tant que Business Developers et travaillent en binôme sous la tutelle de Hadrien Macé et Alban Gardet, co-fondateurs de la start-up Innovant Meeting.

L’aventure Start-Up, un réel challenge

Dès les premiers jours, Martin et Lorenzo ont très vite eu de nombreuses responsabilités pour participer au lancement d’Innovant Meeting sur le marché des supports d’écrans innovants. En pleine levée de fonds, la start-up demandait beaucoup d’investissement personnel et d’autonomie de la part de l’équipe. Constituée de 5 personnes dans ses débuts, celle-ci est amenée à s’agrandir de plus en plus.

«  Ce que j’ai surtout apprécié, c’est la polyvalence des missions quotidiennes. Chaque jour était différent » déclare Martin.

Développer la base de données clients, faire connaitre le nouveau produit d’Innovant Meeting sur le marché, prospecter, démarcher, réaliser des études de marché, telles étaient les missions quotidiennes de Martin et Lorenzo. Linked In était alors un outil indispensable pour développer leur réseau et envoyer des propositions d’études. L’objectif étant d’obtenir un maximum de rendez-vous et si possible des promesses de vente.

Pour un produit parfois inconnu des entreprises pouvant coûter jusqu’à 4000 euros, cela s’est avéré être un réel challenge pour les deux étudiants !

« Je suis fier de moi car ce n’était pas facile de vendre un nouveau produit et pourtant Lorenzo et moi avons obtenu 6 rendez-vous avec des dirigeants d’entreprise dont 3 qui semblaient très intéressés, pour qui nous avons réalisé un devis. À deux, notre chiffre d’affaires potentiel s’élevait à 90 000 euros ».

 

Deux profils complémentaires

C’est majoritairement leur complémentarité qui a fait leur force. Martin disposant d’une aisance relationnelle et d’une âme de négociateur s’est naturellement tourné vers la partie commerciale sur le terrain. Alors que Lorenzo, lui, plus réfléchi dans ses prises de décisions a développé son esprit stratégique à travers la réalisation d’études Marketing, la gestion des ressources externes pour la création des supports de communication (site internet, catalogue, plaquette commerciale…) et le support des co-fondateurs dans le montage des dossiers BPI. Toujours en étroite collaboration avec Hadrien Macé, il faisait le lien entre la partie commerciale et la partie technique pour coordonner les idées et assurait le recrutement des prochains stagiaires.

« On a appris l’un de l’autre, on s’est aidé et on s’est donné beaucoup de conseils. Nous étions vraiment complémentaires » ce sont les mots de Lorenzo après 6 mois de stage au sein d’Innovant Meeting.

Malgré les difficultés rencontrées, Martin et Lorenzo sortent de leur stage enrichis et plus compétents tant au niveau commercial que stratégique.

 

Autonomie et responsabilité, deux qualités nécessaires

« Innovant Meeting est en plein développement commercial, il y a beaucoup de choses à faire. On réfléchi toujours à de nouvelles idées et elles sont entendues par toute l’équipe ».

C’est un point qui a particulièrement plu à Martin, la proximité avec l’équipe de direction, la facilité  et la rapidité de prise de décision. Tout autant que l’autonomie : il organisait ses propres rendez-vous de A à Z et gérait son planning comme il le souhaitait. Tous les deux décrivent une vraie relation de confiance entre les dirigeants et l’équipe. De plus, les locaux situés en plein coeur de Cordeliers, sont aménagés de façon à ce qu’ils puissent communiquer facilement entre eux.

« Notre équipe commerciale travaillait en étroite collaboration avec l’ingénieur, Nadir Boussetta, qui se situait juste à côté de nous. Toutes nos idées pouvaient être instantanément validées ou réfutées selon si elles étaient réalisables ou non du côté technique » explique Lorenzo.

 

Un bel avenir pour Innovant Meeting

Pour la suite, Martin envisage de mettre en avant son profil international avec un MBA Business International dans une grande école de commerce pour poursuivre avec une expérience dans un grand groupe. Il n’est pas fermé à l’idée d’effectuer son stage de fin d’études au sein d’Innovant Meeting d’ici un an, notamment si des marchés internationaux sont à conquérir d’ici là.

Quant à Lorenzo, il poursuit son chemin en Programme Grandes Ecoles au sein de l’EM Lyon pour développer son réseau qu’il se fera un plaisir de partager avec ses tuteurs si l’occasion se présente. Il se sent très reconnaissant de la confiance et des responsabilités que lui ont confiées Alban Gardet et Hadrien Macé durant ces 6 mois de stage, et souhaite leur rendre la pareille.

Martin et Lorenzo sont pleinement convaincus du potentiel de la start-up qu’ils jugent grandissant sur un marché encore très peu concurrencé. Continuer à développer les produits, intégrer toujours plus de fonctionnalités au support Innovant Meeting pour garder son avantage concurrentiel et veiller la concurrence, tels sont les conseils de Lorenzo qui a participé au développement de la start-up pendant 6 mois.

« Innovant Meeting est vraiment bien partie. Avec une équipe encore plus large et bien structurée, elle pourra aller très loin et facilement devenir leader en France d’ici 3 ans. Il y a un marché énorme à exploiter ». C’est sur ces mots que termine Martin.

Rédigé par L’équipe Yoo’Up

PRÊT À PASSER AUX
RÉUNIONS COLLABORATIVES ?